running

Le pauvre homme de cette vidéo sado est livré à ses deux ma?tresses, complètement à leur merci.
Une cagoule de cuir sur la tête, et les mains attachées dans le dos, le dominé se fait branler par une des deux femmes. Lorsqu’il commence à bander, la deuxième tortionnaire lui donne des coups de pieds dans les couilles!
Puis elle va chercher un appareillage électrique qui va servir ni plus ni moins qu’à électrocuter les couilles de son esclave.
Il gardera sans doute longtemps les traces de cette séance de domination !

Sado hotel-5

–> Voir la vidéo

Ligotée et brulée à la cigarette

–> Voir la vidéo

Devil girl

Une tortionnaire probablement lesbienne maintient en détention deux femmes, ligotées et entravées dans une pièce.
La première des deux, en porte jarretelles et après avoir résisté à la mise en place d’un baillon boule se fait claquer les fesses à coup de tapette clouté, ce qui lui rougit le cul. Elle se fait même maltraiter la chatte et le clitoris par sa ma?tresse.
Puis la dominatrice détache sa deuxième esclave en culotte rouge et l’oblige à lécher les jambes de sa co-détenue.
Pour finir, elle entrave les mains et les pieds de cette dernière à l’aide d’un pilori enfin de la maintenir prisonnière.

–> Voir la vidéo


Dans cette vidéo de domination, un pauvre esclave est entièrement soumis, le cul offert à sa ma?tresse. Celle ci lui a installé une cha?ne qui lui entrave les couilles, ce qui lui permet en tirant de lui infliger une douleur non négligeable, sans compter les coups de fouets qu’elle inflige à ses bourses.
Mais ce n’est que le début, puisque cette dominatrice sort un appareil électrique de derrière les fagots. Celui ci se présente sous la forme d’un boitier électronique relié à une sorte de gode.
C’est en fait un gode qui inflige des chocs électrique! Et pour que le courant circule mieux et la douleur plus intense, elle humidifie le sex toy avec une solution conductrice!


Incroyable vidéo d’humiliation pour un pauvre type!
Celui ci est devenue la ‘chose’ de sa ma?tresse, et alors que celle ci satisfait un besoin naturel au toilette, son esclave est allongé au sol en vêtement de femme et lui sert de repose chaussures (à talons aiguilles), porte revue ou encore dérouloir de papier toilettes.
Mais ce n’est pas tout, car une fois la chose faite, le soumis doit nettoyer l’anus de sa ma?tresse directement avec la langue…
Un anulingus d’esclave bien humiliant!


Arch! Dans cette vidéo sado bien bandante, deux femmes ont été enlevées par un pseudo hypnotiseur qui les a emmené jusqu’à une petite clairière pour abuser d’elles.
Il force une des femmes à soulever sa jupe et à se masturber tandis qu’il lui claque les cuisses, puis il oblige les deux amies à s’embrasser longuement avec la langue. Tandis qu’il commence à les déshabiller, il leur assène régulièrement des coups de tapettes sur les seins ou les cuisses.

Julia spanked and humiliated by sado doctor

Cette mère de famille ne se doutait pas en allant rendre visite à son docteur que celui ci allait lui faire passer un sale quart d’heure dans son cabinet…
Surprise par son médecin elle s’est laissée ligotée par un cordage lui enserrant le sexe au niveau des grandes lèvre et retenant également ses mains. Complétement soumise, elle ne cherche pas même pas à esquiver le baillon-boule que lui met en place son ma?tre.
Elle re?oit ensuite une série de fessées, coups de fouet ou encore de tapette jusqu’à en faire rougir ses belles fesses.

–> Voir la vidéo

Sado-3

Cette pauvre femme est entièrement soumise à son ma?tre, un grand gaillard au ventre légèrement bedonnant.
Ne portant que des bas blancs et ses chaussures, cette mature se retrouve pieds et mains liés, ce qui la maintient en position de domination.
Un cordage qui lui passe par la raie des fesses la retient les mains dans les dos alors que son homme lui met quelques fessées.
Puis il commence à lui branler la chatte avant de se saisir d’un petit gode rose pour la sodomiser.
–> Voir la vidéo

Cette jeune femme est semble t-il retenue prisonnière dans une salle de torture aménagée spécialement par son tortionnaire.
Ce dernier la regarde se débattre pour tenter de se défaire des ses liens, puis il perd patience et l’entrave par une corde attachée au plafond et la baillonne avec un baillon boule.
Il met alors en place des pinces à linges sur les tétons de son esclave sexuel, ainsi qu’un cordage qui lui enserre les fesses et le sexe, le tout relié à un poids pour mieux resserrer le tout.
Son tortionnaire lui branle alors le clitoris avec un gode vibreur, ce qui la fait gémir et baver à travers son baillon.